L’Ecole

1-1. Reconnaissance :

L’école est reconnue par un arrêté de loi n° 000436METFP/DFPT du 25/09/07. Elle existe depuis janvier 1996 sous le nom de EXOTIF’S.

Elle a pris le nom de EXOCOIFF depuis Août 2007. RC 2007-A-6949- NINEA 28016122EI

1-2. Localisation :

Le centre de formation est situé sur l’avenue Bourguiba, Amitié 1, n° 3093, en face du restaurant « Saveur d’Asie », juste à côté de « Africa Parc » (parc à manèges). Il est desservi par les Bus DDD 4 – 10 – 12 – 18- 20 – 23 et les minibus (TATA) 24,31,34, 38, 39,43, 46, 47, 58 et 71.

2- Le contexte:

Les problèmes récurrents du chômage dus en partie à un taux élevé d’adolescents ayant arrêté leurs études dès l’élémentaire et qui, par conséquent, n’ont aucune chance de s’insérer dans un monde en pleine mutation ont poussé un groupe de coiffeurs et de pédagogues à créer cette école afin de donner aux femmes et aux jeunes filles en particulier l’opportunité d’avoir un métier qui leur permette d’intégrer rapidement le monde du travail mais aussi de perpétuer une tradition chère aux sénégalaises et aux africaines en général.

3 – La Formation

Il existe 2 filières :

3-1. La Coiffure avec 3 sections :

– Des formations accélérées avec des durées de 12 mois ou 7 mois

– Une formation étalée sur 2 ans (24 mois)

3-2. Les soins esthétiques

Ils comprennent : Un Diplôme de Fin de Formation en esthétique-cosmétique dont la formation dure 09 mois. Cette formation est accessible à partir de la 4ème secondaire. Les matières sont : les soins du corps, les soins du visage, le maquillage, l’épilation, la manucure –pédicure, la cosmétologie, la biologie, la technologie, la connaissance du milieu du travail.

– Un certificat de spécialisation en formation modulaire dont la durée (pour chaque module) est de 2 mois.

– il est possible d’obtenir le diplôme d’Esthétique- Cosmétique après avoir réussi l’ensemble des Certificats (04).

NB : le CAP d’état en esthétique n’existe pas encore au Sénégal (mais il est en gestation)

  1. NOMBRE DE COIFFEURS FORMES

Depuis sa création en 1995, nous avons limité les admissions des élèves afin d’assurer une qualité constante de formation. Le nombre important de coiffeurs et d’esthéticiens formés (plus de 1400 dont 99% de filles) et dont beaucoup se sont installés pour leur propre compte, favorise la prise en charge de nos élèves désirant des stages et par la suite une insertion dans la vie active.

Notre expérience et la compétence de nos formateurs font de notre école, le centre de formation par excellence au Sénégal et dans la sous- région en attestent les étudiants de toutes nationalités qui le fréquentent

 

6- DIMENSION INTERNATIONALE :

Depuis sa création, l’école a compté dans ses effectifs des françaises, des congolaises, des maliennes, des guinéennes, des gabonaises, des camerounaises, des ivoiriennes, des bissau- guinéennes, des libano-syriennes, des capverdiennes, des togolaises, des tchadiennes, des burkinabés, des centrafricaines, des nigériennes, des gambiennes, des rwandaises, des éthiopiennes, une tanzanienne, une comorienne …

7- LES PARTENAIRES :

Grâce à son expérience et à son dynamisme ainsi qu’à la compétence avérée des ses professeurs, Exocoiff a su tisser un réseau partenaires dans le domaine de la production de mèches et de produits capillaires.

7-1. Partenaires locaux.

– L’Etat du Sénégal : l’ensemble des formatrices en coiffure et esthétique des Centres d’Enseignement Techniques Féminin (CETF) du pays passent au cours de leur renforcement de leurs compétences par Exocoiff par le biais  de l’ENFEFS (Ecole Nationale de Formation en Economie Familiale et Sociale) d’où dépendent les CRETF/CETF. Aussi lors de la mise en place des programmes de formation de CAP selon l’Approche Par les Compétences (APC*) dans les régions nord avons-nous été  sollicités comme spécialistes pour la coiffure.

– Les mèches NINA- SIVOP Cosmétiques- SCRUPULDOS.

En 2009 avec la Coopération Technique Belge (CTB), et par le biais du projet FORPROFEM, nous avons été conviés en tant que partenaire privilégié du Ministère de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle du Sénégal, à la mise en place par l’APC du programme de Coiffure et d’Esthétique dans les régions centres du pays.

Pour l’année 2010, Exocoiff a également participé activement à la mise en place des programme de CAP en Coiffure avec le projet SEN024 à Saint- Louis.

Depuis l’instauration  du CAP de coiffure en 2009, l’Etat a choisi Exocoiff comme centre principal d’examen et son directeur comme chef de centre ou président de jury.

* L’Approche Par Compétences (APC). D’après le guide méthodologique une compétence est «un regroupement ou un ensemble intégré de connaissances, d’habiletés et d’attitudes permettant de faire, avec succès, une action ou un ensemble d’actions telles qu’une tâche ou une activité de travail
L’APC y est présentée comme une approche qui « consiste essentiellement à définir les compétences inhérentes à l’exercice
d’un métier et à les formuler en objectifs dans le cadre d’un programme d’études»